Témoignage sclérose en plaques

19 février 2018

Association des paralysés de France

Les symptômes dépendent de la localisation des plaques, c’est-à-dire de la partie du système nerveux qui est touchée par l'inflammation. Ils sont très variables d’une personne à l’autre, ainsi que d’une poussée à l’autre. Dans la majorité des cas, la maladie commence par un seul symptôme. Voici les principaux.

Des troubles de la vue (vision double, perte de vision complète ou partielle, habituellement d’un oeil à la fois, douleurs lorsqu’on bouge les yeux, mouvements oculaires involontaires, « voile » devant un oeil).

Ces troubles sont causés par une névrite optique (une atteinte du nerf optique). Ils constituent le premier symptôme dans environ 20 % des cas.Des sensations anormales (troubles sensitifs) : des douleurs brèves, des fourmillements ou l’impression de décharges électriques.

Ces dernières sont surtout ressenties lorsqu’on bouge la tête. Un engourdissement ou une faiblesse dans un ou plusieurs membres.Une fatigue anormale.Des tremblements et une difficulté à contrôler ses mouvements (troubles de la marche, par exemple).Des pertes d'équilibre.Des spasmes ou des contractures musculaires (spasticité), parfois douloureux.Des difficultés d’élocution.De l’incontinence urinaire ou des troubles urinaires (envies pressantes, difficultés à vider sa vessie, infections urinaires, etc.).De la constipation.Une dysfonction sexuelle.Une paralysie partielle ou totale (de n'importe quelle partie du corps).Des troubles de la mémoire, de l’humeur ou de la concentration.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article